Tribune

Rise for climate Brussels

Incroyable :

75.000 participant(e)s le dimanche 2 décembre passé à la « marche pour le climat ».

Ce jeudi, 35.000 jeunes à Bruxelles, 700 à Namur…

La pression ne faiblit pas.

L’urgence environnementale qui mobilise hebdomadairement les écoliers et les étudiants est la même que celle proclamée par des dizaines de milliers de scientifiques de par le monde.

Le nombre des signataires de notre appel «Déclarons l’état d’urgence environnemental ! » - https://chn.ge/2PENqV6 continue de grimper. Plus de 38.000 actuellement !

Tergiverser n’a pas de sens et l’objectif est clair :

Les mis en œuvres et mesures des deux prochaines années permettant la réduction des GES doivent êtres draconiennes et intransigeantes (plus de 5 % par an).

Ceci est la condition pour garder ce changement climatique dans des « marges acceptables ».

Changeons des aujourd’hui, ne parions pas sur l’avenir, agissons ensemble et maintenant sans plus attendre.

 

A dimanche ?